Actualité Cinéma

Le Festival Jean Rouch revient à la Bergerie !

Festival Jean Rouch Hors les murs / Projections des films primés 2017

Cinéma La Bergerie / Samedi 2 juin 2018

Pour la cinquième année au cinéma La Bergerie, le Festival Jean Rouch Hors les murs propose une sélection de quatre films primés à la 36e édition de la compétition internationale qui s’est tenue à Paris au mois de novembre dernier. Ce sera l’occasion de découvrir des documentaires passionnants sur le monde contemporain qui nous entoure et d’en débattre à l’issue de chacune des projections. Bonnes découvertes et très bonnes projections.

 

14h

Prix du premier film (Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique, Direction générale des Patrimoines, Ministère de la Culture et de la Communication)

Bricks | France | 2016 | 83 min | vostf | Quentin Ravelli (France)

Des carrières d’argile abandonnées aux crédits immobiliers impayés, les briques espagnoles incarnent le triomphe puis la faillite économique d’un pays. Usines qui ferment la moitié de l’année, ville-fantôme curieusement habitée, guerre populaire contre les expropriations orchestrées par les banques : suivre le parcours d’une marchandise donne un visage à la crise et dessine les stratégies individuelles ou collectives qui permettent de la surmonter.

 

Quentin Ravelli est sociologue, chargé de recherches au CNRS. Croisant sociologie du travail, économie politique et ethnographie, il suit le parcours de marchandises "à risque" pour mieux comprendre les contradictions de la crise économique et leurs conséquences sociales. Sa thèse, La stratégie de la bactérie, a été publiée aux Éditions du Seuil en 2015. Également romancier, auteur de Retrait de Marché (2011) et Gibier (2013), Collection Blanche, Gallimard. Bricks est son premier film.

 

16h30

Film retenu par la Commission nationale d’Images en Bibliothèques

Plaquages | France | 2017 | 52 min | vostfFlorian Geyer (France)

Ils sont jeunes et puissants. Ce sont des rugbymen professionnels. Une carrière courte. Un engagement physique et mental extrême. Le LOU est un club de rugby lyonnais où l’on prépare, où l’on façonne et répare les joueurs. La caméra s’immisce dans les rouages de la machine sportive, mondialisée et commerciale. Elle capte la petite musique des corps des athlètes que l’on forme au combat, sans jamais perdre de vue qu’ils sont des hommes.

 

Formé en géographie et en anthropologie visuelle, puis en cinéma à la Fémis (Paris), Florian Geyer réalise des films depuis 2002. Son film Soufre a reçu, notamment, la Mention spéciale du Jury aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal. Après plusieurs courts métrages documentaires pour la revue Cut Up d’Arte, il a réalisé Garçon Boucher. Écrit dans le cadre de l’atelier documentaire de la Fémis et tourné entre 2010 et 2013, le film a reçu de très nombreux prix.

 

18h30

Prix du patrimoine culturel immatériel (Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique, Direction générale des Patrimoines, Ministère de la Culture et de la Communication)

Een Idee van de zee | Une idée de la mer | Belgique | 2016 | 61 min | vostf | Nina de Vroome (Belgique)

À l’internat maritime IBIS d’Ostende, une centaine de garçons âgés de six à seize ans apprennent à connaître la mer, à naviguer sur un bateau de pêche, à s’occuper des chaluts. Mais sous ses airs d’intemporalité, la mer est en proie à de profonds changements. Tôt ou tard les flottes de pêche disparaîtront, de même que de nombreuses espèces de poissons menacées. La criée d’Ostende est délabrée, le port couvert de rouille. Pourtant sous la peinture qui s’écaille, on voit apparaître une couleur nouvelle.

 

Nina de Vroome, née en 1989, est documentariste, diplômée du KASK School of Arts de Gand en 2013. Elle vit à Bruxelles, fait des films documentaires et des collages.

 

20h30

Prix Bartók – Société française d’ethnomusicologie 

MIRR | Suisse, Cambodge | 2016 | 91 min | vostf Mehdi Sahebi (Suisse)

Au Cambodge, Binchey, agriculteur traditionnel de la province du Mondolkiri a été expulsé de ses terres, comme des milliers d’autres petits paysans. Il se sent impuissant face aux grandes plantations d'hévéas étrangères qui accaparent une part toujours plus importante de la surface du pays. Le réalisateur Mehdi Sahebi met en scène, avec Binchey et d’autres cultivateurs, l'histoire de cette dépossession qui a des conséquences dramatiques.

 

Mehdi Sahebi a étudié l'ethnologie, l'histoire, et le droit international à l'université de Zurich, où il a soutenu un doctorat en anthropologie visuelle en 2006. Son documentaire Zeit Des Abschieds (2006), projeté dans de nombreux festivals dans le monde, a remporté des prix à la Semaine de la critique du Festival du film de Locarno et au Festival international Entrevues de Belfort. Son dernier film MIRR (2016) a été primé à la Semaine du film de Duisbourg (Allemagne).

Communication